Alain Péters, le temps prend pas dessus

Alain Péters, le musi­cien aux semelles de vent (Gil­bert Pou­nia, meneur de Zis­ka­kan, se plaît à le com­pa­rer à Rim­baud), n’a jamais été aus­si connu et loué qu’au­jourd’­hui. Il faut se souvenir que le désormais canonique Reste Là Maloya n’était en réalité qu’une démo améliorée enregistrée chez Loy Ehrlich à Montreuil, retravaillée par ce dernier, […]

En savoir plus

Qui est donc “Pa Sucordoze” ?

À propos d’un air de Jules Arlanda Voilà un nom qui ne dira pas grand chose au profane.  À La Réunion, ceux qui connaissent et chantonnent le plus grand succès de Jules Arlanda (1923 – 2010) interprété par Pierrette Payet, Quand li mett’ son moulure (en français “quand il met ses beaux souliers”, autrefois connue sous le titre Ti Roger), connaissent l’expression qui ponctuent le refrain mélancolique (c’est bien un regard sur le passé des bals la poussière qui est porté) : “Comme dans l’temps Pa Sucordoze”.

En savoir plus